Les réductions d’impôts du Covid-19 ont réduit les taxes touristiques dans le monde entier de seulement 1% – une pression envers les gouvernements pour aider

23 décembre, 2020   -   By Luisa Almazan

 

 

Les réductions d’impôts du Covid-19 ont réduit les taxes touristiques dans le monde entier de seulement 1% – une pression envers les gouvernements pour aider

 

  • L’extension des réductions d’impôts « sera presque certainement nécessaire » puisque les restrictions du Covid-19 se prolongent
  • Seulement quatre parmi les 25 pays étudiés ont réduit leurs impôts pour aider l’industrie du tourisme

 

Une pression se trouve envers les gouvernements du monde entier par rapport aux baisses sur les impôts dans le secteur du tourisme. Une nouvelle étude a été conduite par UHY, un réseau de comptables internationales, qui montre que les réductions des taxes sur le tourisme, appliquées à cause de la COVID-19 à jusqu’au présent réduit seulement 1% des dépenses quotidiennes typiques d’un touriste en matière de taxes, qui sont passées de 15% à 14%.

 

Cette étude est basée sur 25 pays, UHY à mesure la taxe payée par des dépenses quotidiennes des touristes – une nuit dans un hôtel 4 étoiles dans une ville touristique (150 USD), un repas pour deux dans un restaurant (75 USD) une bouteille de vin équivaut à 30 dollars américains.

 

L’étude de UHY à trouver que le Royaume-Unis, L’Allemagne et la Chine ont régis vite à appliquer des réductions d’impôts pour aider l’industrie du tourisme. 21 pays sur 25 dans cette étude n’ont pas encore employé des réductions. La firme encourage aux gouvernements à considère accélérée l’adoption des réductions d’impôts pour appuyer l’économie du tourisme.

 

L’étude d’UHY a trouvé que le Royaume-Uni, L’Allemagne et la Chine ont régi vite à appliquer des réductions d’impôts pour aider l’industrie du tourisme. 21 pays sur 25 dans cette étude n’ont pas encore adopté des réductions. La firme encourage aux gouvernements à considérer à accélérer l’adoption des réductions d’impôts pour appuyer l’économie du tourisme.

 

Les allègements temporaires de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et autres taxes de vente appliquées dans l’industrie du tourisme pendant la pandémie ont produit une réduction de la taxe moyenne britannique sur les dépenses touristiques typiques de 21.1% à 7.8%. Le Royaume-Uni à déclin de troisième rang de 25 pays sur les taxes touristiques à 21ième rangs actuellement.

 

D’après UHY, une importance existe au sein de gouvernements locaux et centraux du monde entier, ils possèdent une grande marge de manœuvre pour stimuler la demande des entreprises touristiques en réduisant les impôts de la consommation, les droits de l’alcool et les taxes locales dans les villes touristiques.

 

Même dans les pays qui ont réduit les taxes sur le tourisme, des prolongations seront sans doute nécessaires jusqu’à ce que le secteur commence à se redresser. La TVA du Royaume-Uni de 5% pour le secteur des loisirs et de l’hôtellerie est prédéfinis à expirer et à revenir à 20 % à la fin du mois de mars 2021, tandis que le taux de TVA zéro de la Chine prend fin le 31 décembre 2020. Alors que l’Allemagne a déjà adopté une TVA temporaire de 7%, qui ne reviendra pas à son taux habituel de 19% jusqu’à Juliet 2021. L’Irlande a temporairement réduit son taux de la TVA pour les entreprises d’hôtellerie et de tourisme de 13,5 % à 9 % jusqu’en décembre 2021.

 

L’industrie du tourisme a été l’une des plus touchées par la Covid-19, avec des restrictions qui se prolongent au moins à plusieurs mois à venir. L’organisation de l’aviation civile internationale a indiqué que depuis mai, la pandémie a réduit le nombre de passagers aériens d’un milliard depuis la fin de septembre 2020. Ceci à causer des répercussions sur les secteurs hôteliers, de la restauration ainsi que les attractions touristiques.

 

L’industrie du tourisme a été l’une des plus touchées par le Covid-19, les restrictions sur les voyages devant se poursuivre pendant au moins plusieurs mois encore. L’Autorité de l’aviation civile internationale a indiqué en mai que la pandémie devrait avoir réduit le nombre de passagers aériens d’un milliard d’ici la fin septembre 2020. Cela a eu des répercussions importantes sur des secteurs tels que les hôtels, les restaurants et les attractions touristiques.

 

Dennis Petri, président de UHY comment que : “L’industrie du tourisme est d’une importance cruciale dans de nombreuses économies et de plus, plusieurs gouvernements, pourrait faire plus d’efforts pour aider cette industrie à traverser l’une des périodes les plus difficiles qu’elle n’a jamais vécues ».

« Quelques pays ont fait des efforts pour redémarrer leur économie touristique, mais la plupart des entreprises dans ce secteur crient à l’aide. La Coid-19 restreint le tourisme dans le monde entier, et les restrictions de voyage vont rester en place pendant des mois encore, le temps presse pour aider certaines de ces entreprises »

“ Bien que normalisé de voyager à nouveau n’est peut-être pas encore possible pour la plupart des pays, la réduction de la charge fiscale sur les entreprises touristiques pourrait se faire très rapidement. Même si cela a déjà été accordée, il faudra probablement l’étendre”.

“Ceci ne s’agit pas seulement que d’un problème national – les gouvernements locaux et régionaux pourraient aussi faire plus pour aider. De nombreuses villes touristiques prélèvent des taxes spécifiques sur les chambres d’hôtel et la suspension de ces taxes pendant un certain temps soulagerait un peu plus les touristes et l’industrie hôtelière ». 

Selon UHY, l’Europe (11,3%) a des taxes sur le tourisme la moins élevées par rapport à la moyenne mondiale. Certains pays européens qui comptent fortement sur leur industrie du tourisme ont des taxes touristiques parmi les plus faibles dans l’étude de UHY, notamment l’Espagne (10%) et la France (11,6%).

 

 

 La réduction des taxes sur le tourisme a fait passer de 15 à 14 % par rapport aux dépenses quotidiennes typiques d’un touriste (prenez compte que le tableau ci-dessous est seulement disponible en anglais)

 

 

 

 

 

 

Notes à l’intention des rédacteurs en chef
Pour en savoir plus sur les services et les capacités que UHY Victor LLP peut offrir, veuillez contacter Ken Shemie, associé, à kshemie@uhyvictor.com
À propos de UHY Victor LLP
UHY Victor LLP est membre de UHY, un réseau international de cabinets indépendants d’experts-comptables et de consultants ayant des bureaux dans les principaux centres d’affaires du monde entier. De plus amples informations sont disponibles sur uhyvictor.com
 
Contact presse UHY mondial: Leigh Lyons au +44 20 7767 2624
Courriel : l.lyons@uhy.com – www.uhy.com
Nick Mattison ou Richard Crossan
Mattison Relations Publiques
+44 20 7645 3631
+44 74 4637 5555
ou e-mail : richard.crossan@mattison.co.uk
 
A propos de UHY
Fondée en 1986 et basée à Londres, au Royaume-Uni, UHY est un réseau leader de cabinets indépendants d’audit, de comptabilité, de fiscalité et de conseil avec des bureaux dans plus de 300 grands centres d’affaires dans 100 pays.
Notre personnel, qui compte plus de 8 200 collaborateurs, est fier de faire partie du 16e plus grand réseau international de comptabilité et de conseil. Chaque membre de UHY est un cabinet indépendant et juridiquement distinct. Pour plus d’informations sur UHY, veuillez consulter le site www.uhy.com
L’UHY est membre du « Forum of Firms », une association de réseaux internationaux de cabinets comptables. Pour de plus amples renseignements sur le Forum des entreprises, veuillez consulter le site www.forumoffirms.org

 

 

 

Share via
Copy link
Powered by Social Snap